Cassettes Video

Cassettes video

Numérisez vos cassettes video

Numériser vos cassettes VHS, VHS-C, Video 8, HI8, DV, DVCAM

Retour au sommaire AVC/MP4 pour tous !

H264 AVC/MP4

Encodage H264 AVC/MP4

Les cassettes VHS, VHS-C, Video 8, HI8, DV, DVCAM sont numérisée en AVC/MP4.

Ce format vous garanti une compatibilité maximal avec tous les appareils et écrans récents de type ordinateursboitiers multimédiatablettessmartphone, et Box adsl (freebox, livebox, sfrbox…).

Retour au sommaire

Retour au sommaire

Retour au sommaire

Retour au sommaire Les Formats de cassettes Traitées :

Transfert de Cassette VHS, VHS-C, S-VHS au format AVC SD-MP4 720×576.

Durant les années 1980 et 1990, la VHS est la norme la plus commune pour la vidéo familiale à travers le monde entier. Son utilisation se borne à la large diffusion et à l’enregistrement des émissions de télévision pour les particuliers. Son successeur est le DVD.

Cassette VHS

Cassette VHS

Elle sera utilisée dans de nombreux caméscopes que ce soit avec la cassette VHS de base ou avec sa petite sœur la VHS-C, mais sur ce marché le 8 mm puis le Hi8 prendront l’ascendant. Le DV sera leur successeur.

Dans les années 1980, la VHS s’est imposée comme la norme de la vidéo grand public face à ses concurrents : le Betamax de Sony et le V2000 de Philips.

La VHS offre une qualité d’image en général inférieure à celles des supports numériques. Les premières générations d’appareils ont un son mono avec un faible rapport signal/bruit, une bande passante restreinte et un taux de distorsion élevé. L’ajout d’une piste Hi-Fi stéréo a permis de bénéficier d’un son d’une qualité largement supérieure. Ce format subsiste encore plus de 30 ans après sa création car il a cinq avantages : son universalité, sa qualité, sa fiabilité, sa solidité et son prix.

Transfert de Cassette Video8, HI8, Digital8 au format AVC SD-MP4 720×576.

Video 8, HI8, Digital 8

Cassette Video 8, HI8, Digital 8

Le Video 8 est une amélioration du standard 8mm développé par plusieurs entreprises notamment Sony en 1985. Il utilise une bande magnétique composée de particules de métal évaporée.

  • Bande de 8 mm de largeur.
  • L’information est enregistrée transversalement sur la bande à l’aide d’une tête d’enregistrement rotative.
  • S’il a été utilisé principalement dans la vidéo amateur, dans les caméscopes, des institutions et des professionnels tournèrent également avec ce format en raison de son plus faible coût et de la légéreté du matériel. par ailleurs, ce format de cassette servit comme archivage informatique. Son utilisation a été progressivement délaissée au profit des formats numériques DV.
  • Le format Hi-8 : enregistrement séparé, dit en Y/C, de la chrominance et du signal noir et blanc (dit Y) sur la bande.
  • Le Hi8 reproduit une meilleure bande passante du signal de luminance avec une excursion entre 5,7MHz pour le niveau de synchronisation et 7,7MHz pour le niveau de blanc maximum.
  • Il permet aussi d’insérer certains timecode (informations temporelles), et du son PCM, en fonction du matériel utilisé.
  • Par extension le format 8mm et Hi8 donnera naissance au format Digital8 (D8) à l’arrivée du numérique. Sony, principal acteur de ce format, souhaitait offrir à ses clients la possibilité de filmer en numérique sur cassettes 8mm mais également de pouvoir relire leur anciennes bandes analogiques.

Le Hi-8 est un standard analogique d’enregistrement pour les camescopes grand public. Il s’agit d’une évolution du 8mm. Avec le Hi8, un standard 100 % Sony pour lequel 27 constructeurs ont acquis une licence, on était arrivé à une sorte de pax camescopia sur le marché de la vidéo analogique

Sa définition est comparable au standard numérique actuel 560 × 480 (268 800 pixels).

Le Digital 8 – D8 est un format vidéo grand public de Sony, permettant d’enregistrer un signal vidéo DV sur des cassettes 8mm et Hi-8.

Transfert de Cassette MICRO MV au format AVC SD-MP4 720×576.

comparaison Micro MV

De haut en bas,
cassette Micro MV, cassette mini DV, cassette HI8

Le micro MV est un format video introduit par Sony en 2001. Plus petit que la cassette DV, le micro MV fut un échec retentissant pour son fabriquant.

Comme toujours chez Sony, tous se recycle ( ex: suite à l’échec commercial du betamax, Sony inventera le betacam, betacam SP…), le micro MV préfigure ce qui deviendra par la suite, DVDCAM, puis plus tard le HDV.

D’un point de vu technique, les deux formats sont assez proches : SD 720 x 576i, compression mpeg2@12Mbps.

Transfert de Cassette HDV au format AVC HD-MP4 1920×1080.

Le format HDV a été créé par quatre sociétés : Canon Inc.Sharp CorporationSony Corporation, et Victor Company of Japan, Limited (JVC). Ce partenariat date de septembre 2003. Ces compagnies ont été rejointes depuis par d’autres telles que Apple ou Pinnacle Systems.

Tandis que le format SDTV (standard-definition television) est en 720×576 pixels, le format HDV fait 1 440×1 080 pixels (une interpolation numérique permet de restituer les 1 920×1 080 pixels annoncés).

Transfert de Cassette U-MATIC ou BVU  au format AVC SD-MP4 720×576.

Cassette U-MATIC & BVU

Cassette U-MATIC & BVU

U-matic est un des premiers formats de cassette à avoir été commercialisé.

L’U-matic a engendré deux dérivés : le BVU (Broadcast Video Umatic) introduit en 1978 et le BVU Sp introduit en 1988. Ces dérivés avaient pour but d’améliorer la qualité de l’image.

L’U-matic a été créé en 1969. La bande de la cassette mesurait 3/4 de pouce de large. Ce fut la seule bande de cette largeur en vidéo analogique.

L’U-matic a permis, pour la première fois, le reportage autonome en extérieur grâce à une caméra d’épaule reliée à un magnétoscope portable. Ce n’était pas encore du matériel léger mais cela offrait une certaine liberté de mouvement. Les cassettes U-matic portables étaient de petite taille et d’une durée de 22 minutes au maximum. Des cassettes plus grandes, jusqu’à 75 minutes, permettaient le montage électronique en régie.

Ce fut durant plusieurs années le format de reportage télévision par excellence avant d’être détrôné par le Betacam en 1983. De nombreuses institutions et sociétés l’utilisèrent et, à ce titre, l’U-matic représente un patrimoine audiovisuel non négligeable. Hélas, il semble avoir du mal à résister aux dommages du temps, à l’opposé du Betacam plus robuste mais plus récent.

Transfert de Cassette BETAMAX, BETACAM, BETA SP, BETA SX.

Cassette Betamax, BETA SP, BETA SX

Cassette Betamax, BETA SP, BETA SX

Betamax est un format de cassette à ruban vidéo de 1/2 pouce, soit 12,7 mm. C’est un format créé par Sony en 1975, destiné aux enregistrements de télévision domestiques. Plusieurs autres fabricants ont toutefois produit des magnétoscopes compatibles Betamax sous le nom BetacordToshibaPioneerAiwaNECZenith Electronics Corporation,WEGA et Sanyo. Il est dérivé de l’ancien format professionnel de 3/4 de pouce, soit 19,1 mm U-matic. Dès 1985, la plupart de ce marché était conquis par son concurrent, le format VHS, pourtant de moins bonne qualité.

Le premier caméscope, le Betamovie de Sony, était au format Betamax. Il fut commercialisé en 1983.

Les premieres cassettes Betacam sont interchangeables avec les Betamax, toutefois les enregistrements eux mêmes ne sont pas compatibles.

Le Betacam est un format d’enregistrement vidéo professionnel sur bande magnétique développé par Sony à partir de 1982.

Les cassettes, dont la bande fait 1/2 pouce de large, comme la VHS, existent en deux tailles: S et L. Les caméras enregistrant en Betacam ne peuvent être chargées qu’avec des cassettes de type S alors que certains magnétoscopes peuvent utiliser les types S et L. L’ensemble de la cassette est colorée différemment selon le format, permettant de les identifier facilement. Une clé mécanique est intégrée, pour permettre au magnétoscope de reconnaître le format de la cassette lorsqu’elle est intégrée.

Le format originel Betacam a été lancé en 1983. C’est le premier format analogique professionnel permettant d’enregistrer sur une caméra de manière séparée les signaux deluminance (sur une piste) et de chrominance (sur une autre en utilisant le multiplexage temporel CTDM). La définition est de 300 lignes.

En 1987 est développé la Betacam SP qui augmente la définition horizontale à 400 lignes (jusqu’à 700 lignes pour les versions les plus récentes), la fiabilité (bandes métal), la bande passante et la qualité sonore (le nombre de pistes audio passe de 2 à 4). Le Beta SP (pour ‘Superior Performance’) devient le standard pour la plupart des chaînes de télévision jusqu’à la fin des années 1990.

Scroll Up